Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 17:48

 

AA11838

Octobre éclairait la chute du jour et ses marées de morte-eau léchaient à peine le pied des falaises.

Georges Simenon

 

AA12945

La brume pesait, énorme et sale, sentant le vieux sel et le vieux gravier marin, croisement d'air, de ciel et de flot, immense gel d'embruns et de fumées où les oiseaux perdaient goût à s'ébattre.

Henri Queffélec

 

AA05206

Il vente la peau du diable et le cotre, en cap sous la grand'voile à 6 tours et le petit foc bordé au vent, est trop chargé de toile. Mais il est trop tard pour amener. J'avais dû crocher un solide palan sur le gui, pour éviter qu'il ne se brise sous la force du vent.

Jacques-Yves Le Toumelin

 

AA05589

Qui voit Molène voit sa peine, qui voit Ouessant voit son sang, qui voit Sein voit sa fin, qui voit Groix voit sa croix.

Proverbe breton

 

AA13425Le bateau c'est la liberté, pas seulement le moyen d'atteindre un but.

Bernard Moitessier

 

AA11891Sur l'eau, pour le bateau il n'y a que deux dangers : la terre et le feu. Pour le marin, il faut ajouter le froid. C'est le frère aîné du désespoir, et ils vont ensemble.

Jean-François Deniau

 

AA11817

Souvent pour s'amuser, les hommes d'équipage prennent des albatros, vastes oiseaux des mers, qui suivent, indolents compagnons de voyage, le navire glissant sur les gouffres amers.

Charles Baudelaire

 

AA11999Le plus beau des océans est celui que l'on n'a pas encore traversé.

Nâzim Hikmet

 

AA12977J'ai toujours lu que le monde - terre et eau - était sphérique, et les autorités et les expériences que Ptolémée et tous les autres ont décrites sur ce point prouvent et enseignent cela aussi bien par les éclipses de Lune que par les autres démonstrations qu'ils font depuis l'Orient jusqu'à l'Occident, et par l'élévation du pôle, du nord au midi.

Christophe Colomb

 

 

AA14595

Sur la mer très loin où va-t-il le vent vert et brumeux ?

Jôsô

 

AA06635Dans l'esprit des gens du peuple, comme dans l'esprit des marins, la mer est un personnage, un personnage redoutable, qui est à l'origine de faits mystérieux.

Alain Bombard 

 

 

AA12624

Les sages, quelquefois, ainsi que l'écrevisse, marchent à reculons, tournent le dos au port. C'est l'art des matelots...

Jean de La Fontaine 

 

 

AA14516

Elle en sait autant qu'un goéland sur le vent et les nuées, et les vies qui se meuvent dans les premières épaisseurs de la mer : autant qu'un saumon sur la profondeur.

Anne de Tourville

 

 

AA02776

Lorsqu'on regarde sa vie passée, on croit voir sur une mer déserte la trace d'un vaisseau qui a disparu.

François-René de Chateaubriand

 

 

AA10302

Dans les clapotements furieux des marées, moi, l'autre hiver, plus sourd que les cerveaux d'enfants, je courus! Et les péninsules démarrées n'ont pas subi tohu-bohus plus triomphants.

Arthur Rimbaud

 

 

AA10550

Quand les vagues, en effet, déferlent sur un récif, elles prennent une forme concave orientée dans le sens de leur marche; elles réfléchissent ainsi devant elles ce bruit caractéristique que les marins, dans la nuit, entendent avec effroi.

Henry de Monfeid

 


AA09689

Tu as pénétré dans l'Atlantique. Regarde, l'eau a une autre couleur; Sens, elle a une autre odeur; goûte, elle a une autre saveur. Elle a la couleur, l'odeur, la saveur de l'inconnu.

Edouard Peisson

 

 

AA09394

Dans la bouche d'un marin sur ce fragile bateau à voiles, le chant de douleur se meurt, dit la blessure du désir, la lèvre brûlée de baisers qui embrasse le vent et rien de plus.

José Régio 

 

 

AA00652

Dans les mers il n'est pas rare que la foudre au lieu de phare brille dans l'air, et que sur l'eau qui se dresse le sloop-fantôme apparaisse dans un éclair. C'est le hollandais! La barque que le doigt flamboyant marque! L'esquif puni! C'est la voile scélérate! C'est le sinistre pirate de l'infini!

Victor Hugo

 

 

AA06032

Ô Mort, vieux capitaine, il est temps! levons l'ancre ! Ce pays nous ennuie, ô Mort! Appareillons! Si le ciel et la mer sont noirs comme de l'encre, nos coeurs que tu connais sont remplis de rayons!

Charles Baudelaire

 

 

AA08081

Oh! Combien de marins, combien de capitaines qui sont partis joyeux pour des courses lointaines, dans ce morne horizon se sont évanouis! Combien ont disparu, dure et triste fortune! Dans une mer sans fond, après une nuit sans lune, sous l'aveugle océan à jamais enfouis!

Victor Hugo

 

 

AA06797

Il faut être rameur, avant de prendre en main le gouvernail; avoir gardé la proue et observé les vents, avant de gouverner soi-même le navire.

Aristophane

 

 

AA09841

Le vent appelait les toiles; c'était celui que désiraient les matelots...

Ovide

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Philip Plisson
commenter cet article

commentaires

Pierre Delma 06/09/2010 22:07


Avant dernière escale ???


lusyamcoga 06/09/2010 09:37


Une association photos/citations que j'affectionne tout particulièrement et que j'ai eu l'occasion d'exposer mais sur un thème différent du vôtre : le monde végétal.
De magnifiques photographies associées à de non moins belles citations... le monde maritime est une infinie source d'inspiration !
J'en profite également pour vous féliciter pour la magnifique expo que vous présenter à st raphael et que j'ai eu l'occasion de voir !


rv guyot 27/08/2010 14:42


merci pour ces couleurs en harmonie avec cette journée


Nicoldelap 26/08/2010 23:47


Ca y est.... tt mon "petit monde" est reparti & j'ai le coeur lourd......, mais, par chance, j'ai pu me changer les idées grâce à une nouvelle série de superbes photos ! quel monde merveilleux
que celui de la Mer............, nous en avons, de nouveau, un exemple ! MERCI M. PLISSON ; Nicole