Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 19:20

AA06044

Que c'est une chose agréable d'être sur le bord de la mer, quand elle vient à se calmer après quelque orage effroyable! Et que les chevelus Tritons, Hauts, sur les vagues secouées, Frappent les airs d'étranges tons  Avec leurs trompes enrouées, Dont l'éclat rend respectueux les vents les plus impétueux.

Marc-Antoine Girard

 

AA10567

C'est le pilote qui voit loin qui ne fera pas chavirer son bateau.

Aménémopé Pharaon Egyptien

 

AA06557Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage.

Joachim du Bellay

 

AA09499

Celui qui craint les eaux, qu'il demeure au rivage.

Pierre de Marbeuf

 

AA09513Le capitaine Jonathan, étant âgé de dix-huit ans, Capture un jour un pélican, Dans une île d'Extrême-Orient.

Robert Desnos

 

AA09528Sa pensée première et irrésistible fut que la mer de Chine tout entière venait de se vider sur le pont.

Joseph Conrad

 

AA05995

Quelle mer n'a point de tempête ?

André Chénier

 

AA14457La mer ne se vante pas d'être salée.

Proverbe du père Jaouen

 

AA14736

J'ai vu des archipels sidéraux! et des îles dont les cieux délirants sont ouverts au vogueur : Est-ce en ces nuits sans fond que tu dors et t'exiles, Million d'oiseaux d'or, ô future Vigueur ?

Arthur Rimbaud

 


AA00318

Maman les p'tits bateaux qui vont sur l'eau ont-ils des jambes ? Mais oui mon gros bêta, s'ils n'en avaient pas, ils ne march'raient pas !

Chanson

 

AA14437Toute la vie maritime! tout dans la vie maritime! Toute cette subtile séduction s'infiltre dans mes veines et indéfiniment, sans cesse, je pense aux voyages, Ah! les lignes des côtes lointaines, écrasées par l'horizon! Ah les caps, les îles, les plages sablonneuses!

Fernando Pessoa

 

AA09788

Ce sont les voiliers qui ont découvert le monde, et ils charrient dans leur sillage bien des légendes.

Olivier de Kersauson

 

AA11689

Lentement, très lentement, le bateau longe ces rivages, comme s'il faisait un immense effort pour s'en détacher, comme si les voix ardentes du litoral l'attiraient.

Pablo Neruda

 

AA05255A navires brisés tous vents sont contraires.

Proverbe français

 

AA11871

Innombrables s'agitent les goélands et les mouettes. Des cris, des battements de plumes. Blanches ou teintées de gris, des milliers, des milliers d'ailes nerveuses, rapides, cinglantes, qui fouettent l'air épais avec des bruits d'éventail; la vie intense des oiseaux pêcheurs nous enveloppe, dans cette buée, pour nous à peine respirable, que le grand fleuve exhale toujours sur la fin des nuits.

Pierre Loti

 

AA11642

Lorsque les pupilles du chat sont dilatées, la mer est basse; lorsqu'elles sont contractées, la mer est haute.

Proverbe

 

AA04546L'âge venu, j'ai compris la sagesse d'un vieux précepte irlandais : "Il faut vivre au bord de la mer". La mer soulage les vieilles blessures et stimule l'esprit; elle vivifie les passions de l'intelligence et de la chair, tout en amenant l'âme à trouver sa sérénité.

John Huston

 

AA07683

La houle me murmure une onde de reproche, ou retire ici-bas, dans ses gorges de roche, comme chose déçue et bue amèrement, une rumeur de plainte et de resserrement...

Paul Valéry

 

AA04429Telle est ma vision de l'Orient : hautes lignes de montagnes, bleutées et lointaines le matin, pareilles à une brume légère à midi, murailles de pourpre déchiquetées au coucher de soleil. J'ai encore dans la main la sensation de l'aviron, et dans les yeux la vision d'une mer d'un bleu ardent, et je vois une baie, une large baie, lisse comme du verre et polie comme de la glace, miroitante dans le noir. Une lumière rouge brûle au loin sur les ténèbres de la terre, et la nuit est douce et chaude.

Joseph Conrad

 

AA00058

Poisson de mer, poisson de fer.

Proverbe arabe

 

AA01480La vie ne s'arrête pas sous zéro. Elle sculpte pour l'éternité des hommes les secondes de la poussière des temps, et nous passons.

Anita Conti

 

AA04681Pourquoi donc est-il écrit que le firmament a été formé de cette même manière informe et nommé ciel, et qu'il n'est pas écrit que les eaux en aient été formées, quoiqu'elles ne soient plus informes et invisibles, puisque nous les voyons couler avec une beauté si admirable ?

Saint Augustin

 

AA02176Le croiseur, lancé à pleine puissance, se cabrait, l'étrave soulevée par la résistance de l'eau. Vibrant, luttant contre ce mur liquide qu'il éventrait, le bateau poussait devant lui une vague énorme.

Jacques-Yves Cousteau et Diolé

 

AA03080L'une après l'autre, avec de furieux élans, Les lames glauques sous leur crinière d'écume, Dans un tonnerre sourd s'éparpillant en brume, Empanachant au loin les récifs ruisselants.

José Maria de Heredia

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philip Plisson
commenter cet article

commentaires

anne 11/08/2010 07:55


merci MR Plisson pour cette belle vidéo ! on voyage aussi a travers ce magnifique reportage


Nicoledelap 10/08/2010 22:59


Pour ne pas changer, tjrs de très belles photos, & cette fois-ci, bcp venues "d'ailleurs", aux couleurs plus vives ...... J'ai adoré celle, tte bleue, de l'enfant jouant dans le sable ! une
nouvele fois, je me laisse "porter par les flots".......& je vogue à mon tour....... MERCI M. PLISSON ; Nicole