Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 12:50

En septembre dernier, Pêcheur d'Images a suivi une campagne de pêche à la sardines au large de Quiberon, afin de vous faire découvrir toutes les étapes de la pêche, jusqu'à la mise en boîtes à la Conserverie La Quiberonnaise.

Au 18ème siècle plus de la moitié de la production française de sardines est débarquée en Bretagne. En 1717, Douarnenez, capitale des sardines de première qualité, ne vit plus que par la sardine. En 1759, l'unique commerce de Belle-Isle est celui de la sardine.
 
Grâce au procédé de conservation mis au point par Nicolas Appert, et l’apparition de la fameuse petite boîte en fer blanc dans laquelle seront rangées les sardines à l'huile, la pêche à la sardine connaît à nouveau une période de gloire. En 1880, la France possède 200 usines de traitement de la sardine.

La technique de pêche est la suivante : une senne encercle le banc de sardines. Un filin assure la fermeture par le fond de ce filet tournant appelé bolinche. La poche ainsi formée est ramenée progressivement à bord. Les sardines prises au piège sont capturées vivantes à l’aide d’une grande épuisette appelée salarde.

 

Voici quelques images de cette matinée de pêche et du reportage réalisé à La Quiberonnaise

 

 

Un matin de septembre, à la rencontre du Kanédévenn

La senne est en place...

 

  Le banc de sardines est encerclé...

Le sulfate de cuivre utilisé dans le tannage des filets, donne de superbes images de "Filets Bleus" 

 

 

Un filin assure la fermeture par le fond de ce filet tournant appelé bolinche...

La poche ainsi formée est ramenée progressivement à bord

Les sardines prises au piège sont capturées vivantes à l’aide d’une grande épuisette appelée salarde.

 

 

Retour au port. Prochaine escale : la conserverie La Quiberonnaise

  A la Quiberonnaise, entreprise familiale créée en 1921, les produits sont toujours fabriqués de la même façon qu’à cette époque. 

Les conserves sont préparées à la main en utilisant uniquement du poisson frais.

Maintenant, régalez-vous!

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philip Plisson
commenter cet article

commentaires

Valentin 04/08/2014 13:51

Merci beaucoup pour ce super reportage, j'adore le Kanedevenn, et pour moi, le voir en mer serait vraiment un grand plaisir !
Encore merci

Alain Plouviez 25/10/2009 20:30


Magnifique, évidemment !
Je déteste la sardine, mais maintenant, je sais que la pêcher sert au moins à quelque chose : ç'aurait été vraiment dommage de passer à côté de cela !
merci !


PascalXLD 23/10/2009 07:49


Quelle très belle série !!

Bonne journée


Philip Plisson 27/10/2009 15:17


Merci beaucoup! Nous espérons pouvoir continuer à vous faire découvrir la mer et les gens de mer...
Photographiquement vôtre


christelle CREACH 16/10/2009 14:07


Merci, très enrichissant - fabrication de A à Z - je vais la montrer à mes enfants !


Christian Masson 16/10/2009 13:52


Comme toujours c'est un superbe reportage.Et ce n'est pas du cirage!!


Philip Plisson 27/10/2009 15:15


Merci du compliment!
A très bientôt pour un prochain reportage qui, je l'espère, vous plaira tout autant...