Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 21:15

Le chantier de déconstruction a commencé samedi à 10 heures par l'avant du bateau où se trouvent les plus gros blocs, de 10 à 20 tonnes. Les hommes de la société hollandaise Euro-Demolition vont travailler jour et nuit afin de tenir les délais impartis. Dans 3 semaines, si la météo le permet, les 3 000 tonnes de ferraille auront été cisaillées et évacuées. 

The scrap yard began Saturday at 10 am by the bow of the boat where there are the largest blocks of 10 to 20 tons. The men of the Dutch company Euro-Demolition will work day and night to take on time. Within three weeks, weather permitting, the 3000 tones of scrap metal should be sheared and evacuated.

 

sans titre-146

 

sans titre-158

 

sans titre-183

 

sans titre-213

 

sans titre-219

 

sans titre-152

 

sans titre-233

 

sans titre-273

 

sans titre-280

 

sans titre-282

 

sans titre-285

 

sans titre-212

 

sans titre-240

 

sans titre-289

 

sans titre-290

 

sans titre-295

 

sans titre-306

 

sans titre-293

 

sans titre-311

 

sans titre-277

 

sans titre-341

 

sans titre-355

 

sans titre-361

 

sans titre-366

 

sans titre-371

 

sans titre-372

 

sans titre-373

 

sans titre-377

 

sans titre-384

 

sans titre-242

 

sans titre-242 1

 

sans titre-185

 

sans titre-252

 

sans titre-258

 

 

Ne partez pas sans visiter :

 

Notre Galerie en ligne : www.boutique.plisson.com

 

Notre Photothèque : www.photo.plisson.com

 

Notre Site : www.plisson.com

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philip Plisson
commenter cet article

commentaires

Nicoldelap 09/01/2012 18:55

IMPRESSIONNANT !!!!! cette cisaille s'active très fort de façon à terminer "le boulot" le plus rapidement possible !!! j'imagine que les proches voisins doivent être impatients......... Nous avons
besoin de garder en mémoire de tels instants !!! MERCI à vous, M. PLISSON ! Nicole :-)

Dom Bosco 09/01/2012 05:12

Cette pelleteuse équipée d'une cisaille géante me fait penser à quelque immense crabe en train de découper une boîte avec sa pince... Il y a un je-ne-sais-quoi de poésie marine dans ce chantier.
J'espère que la mairie gardera un souvenir (l'hélice ?) en plus de quelques photos.

Al Anarc 08/01/2012 09:06

Quelle réactivité! Hier dans mon commentaire je vous demande si vous envisagiez un reportage sur le découpage de ce bateau, aujourd'hui premières photos sur le blog.
Je ne doutais pas de ce travail, ce navire étant à portée de "zoom" de vos ateliers.
Merci.

Pascal 08/01/2012 08:58

Dommage qu'ils n'aient pas exploré une solution d'immersion volontaire. Dépolluer, colmater grossièrement les brèches et l'emmener sur un fond de sable à 40/50m était peut-être jouables ?
En attendant, ça offre quand même de belles photos, tout n'est donc pas perdu !