Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 17:30
Le Normandy American Cemetery a été inauguré en 1956, et édifié au coeur d’un vaste espace de 70 hectares concédé par la France aux Etats-Unis. Surplombant la plage d’Omaha, on y retrouve 9 386 pierres tombales, parfaitement alignées, des soldats américains tombés à Omaha et en Normandie (dont 307 inconnus et 4 femmes).

Dans le  Jardin des Disparus, les noms de 1557 soldats sont également gravés, invitant ainsi encore davantage à la méditation et au souvenir. Un site où l’émotion est palpable à chaque instant, mais aux pieds duquel la vie continue. Sans doute le plus bel hommage que l’on puisse rendre à ces hommes venus d’un autre continent pour nous rendre la liberté...


6 juin 1944 - 6 juin 2009. 65 ans après on se souvient...
Le 6 juin 2009, le Président Obama arrive en hélicoptère pour assister à la Commémoration...
Un moment très fort, vécu par un témoin privilégié, depuis la Mer!


Même lorsqu'il n'y a a pas de cérémonie officielle, le souvenir est marqué de ces crois blanches

On vient ici pour se souvenir, se recuillir, se poser l'espace d'un instant...



Et laisser la vie reprendre son cours...





Partager cet article

Repost 0
Published by Philip Plisson
commenter cet article

commentaires

Gosselin 05/08/2009 23:25

C'est quoi ces clichés de débutant ? C'est pas de vous, ce n'est pas possible !!!

Philip Plisson 06/08/2009 10:40



Bonjour,
Sur les 6000 milles marins que nous avons à couvrir pour illustrer "La France vue de la Mer", il y a malheureusement des sites plus ou moins photogéniques, et il arrive que le photographe n'e
soit pas accompagné de lumières exceptionnelles. Les images peuvent en effet paraître banales dans ces cas là.
Il n'est malheureusement pas possible d'attendre sur chaque site les conditions exceptionnelles, car Pêcheur d'Images et son équipage ne sont que des témoins de passage...
Je vous remercie de votre message, et à l'avenir, si les images ne sont pas de qualité, elles ne seront pas publiées sur le blog.
Photographiquement vôtre