Jeudi 14 mai 2009 4 14 /05 /Mai /2009 19:02

Berck viendrait du germain "Birkja", qui signifie « bouleau », la région comportant plusieurs bois de bouleaux. Au début du XXe siècle, c’était le plus grand port d'échouage de France, avec plus de 100 bateaux de pêche avant 1914, ce qui la mettait en concurrence directe avec Boulogne. L'ensablement de l'estuaire avait conduit les pêcheurs de Berck à utiliser des bateaux à fond plat que les équipages tiraient au sec sur la plage.

L’autre particularité de Berk provient des qualités thérapeutiques du climat qui servira notamment à traiter la tuberculose osseuse sous le second empire.

L’expansion balnéaire de Berck, grâce à son immense plage de sable fin se renforce avec l'apparition des chemins de fer et des premiers congés payés. C’est aujourd’hui le paradis du char à voile et des cerfs-volants.

Depuis la mer, ces cabanes colorées pourraient donner beaucoup plus d’émotions si elles apparaissaient sur fond de mer plutôt que sur fond de béton, ou peut être même un jour de brume!
La rançon de la gloire, sans doute ? ...















Prochain rendez-vous :  Fort Mahon Plage!




Par Philip Plisson
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Planete Mer

Si vous souhaitez écouter la musique, appuyez sur Play

 

 

 

Vos Messages

Paperblog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés